Couchsurfing : deux mois à travers les Etats-Unis

Il y a de ça deux ans, je m’envolais pour un voyage de trois mois aux Etats-Unis. Comme raconté dans l’article à propos de Workaway, je partais deux mois au sein d’une famille de la Baie de San Francisco, et plus précisément à Emeryville, ville pour laquelle je suis tombée sous le charme : des habitants chaleureux, des fleurs à tous les coins de rues, la mer, les smoothies, l’art.

Cette expérience terminée, j’avais opté pour un mois d’août rythmé par les visites. Yosemite National Park, Los Angeles, Las Vegas, Saint-Louis, New York; j’ai pu traverser les Etats-Unis d’ouest en est et rencontrer de nombreuses personnes grâce à : Couchsurfing.

Qu’est-ce que Couchsurfing ?

Je dirais que c’est avant tout une grande communauté de voyageurs prônant le partage. Par le biais d’une application, ou du site web, il est possible de trouver une chambre, un canapé gratuitement chez un hôte du monde entier, qui vous ouvrira ses portes et avec qui vous partagerez votre séjour (ou non) : repas, visites etc. Pour ma part, lorsque l’on m’héberge, j’aime payer les courses, préparer les repas et partager les visites avec mon hôte. Discuter et découvrir le quotidien d’une personne est ce qu’il y a de mieux pour voir les meilleurs aspects d’une ville. Et, lorsque votre voyage se termine, vous pouvez vous aussi héberger de nombreux voyageurs.

Mon aventure

Yosemite National Park : co-voyage 

Mon aventure a commencé le jour de mes 20 ans, un 3 juillet 2015. Toujours dans ma famille d’accueil, je voulais fêter mes 20 ans dans un lieu à couper le souffle : Yosemite. N’ayant pas moyen de m’y rendre par moi-même (- 21ans, pas de voiture) , j’ai eu la chance de pouvoir partager ce jour avec six couchsurfers : Yani, Shivani, Rollin, Nivas, mon compagnon de l’époque et Loris, un ami. Nous sommes partis à deux voitures, avons admiré les paysages ensemble, loué notre petite cabane au cœur du parc, avons observé les ours, admiré les cascades. Franchement, je dois vous avouer que cet anniversaire restera le plus beau de ma vie. Nous avons appris de chacun, ri ensemble alors que nous ne nous connaissions pas la veille, avons même partagé des peurs lorsque nous avons malencontreusement rencontré un ours, ou lorsque nous n’avions plus d’essence au sommet d’une montagne, à la tombée de la nuit. A six, nous restions allongés au bord de la montagne à contempler le coucher du soleil, tout en écoutant les Pink Floyd et en jouant de la musique.

 

Los Angeles : Korea Town et South Los Angeles

Après un périple en bus de San Francisco à Los Angeles, périple est le bon mot puisque nous avions couru en pleine nuit dans Oakland pour trouver notre bus, nous sommes arrivés à Los Angeles. Notre premier hôte, qui est devenu un très bon ami, était Danish. Danish est étudiant, à peu près mon âge, possède deux gros chats. Danish a très franchement été l’hôte le plus drôle que j’ai pu avoir. Dès mon arrivée, j’ai pu découvrir une maison latine de Los Angeles, puis Santa Monica, et la nourriture mexicaine de la ville, un vrai régal. Nous avons toujours fait nos courses ensemble, avons préparé des crêpes, randonné dans Hollywood, rigolé et rigolé. Nous sommes seulement restés trois jours ensemble, et pourtant, nous continuons à partager nos conseils tous les jours ! Un grand merci à Danish pour ce moment exceptionnel.

L’aventure à Los Angeles s’est terminée chez Dan, un ancien ingénieur en aérospatial, homme de 68 ans qui m’a ouvert ses portes chaleureusement. Et, avant d’arriver vivante chez lui, je tenais à vous raconter ma première course Uber. Pour transiter de Korea Town à South LA, j’ai opté pour un Uber Pool. Je monte dans la voiture avec un autre passager, à priori tout va bien. Apparemment, notre cher passager doit prendre un avion… au sud de LA dans 1h. Temps de parcours initial ? Plus d’1h ! L’idée du conducteur ? Rouler trèèèèèès vite, en prenant des sens interdits, avec du reggae à fond les ballons dans la voiture. Résultat ? Arrivés on-time pour l’avion de Monsieur. Quand j’y repense, je rigole, mais croyez moi, cette première expérience Uber m’a fait froid dans le dos.

Bref, Dan a été un hôte extrêmement enrichissant. Cet homme, au passé fort intéressant, a pu me raconter ses aventures d’ingénieur et plus particulièrement sa plus belle mission : la création du système GPS avec son équipe. Dan est un homme vraiment intelligent, qui aujourd’hui participe à de nombreux concours de robots. Et, en plus de cela, travaille sur de nombreux chantiers humanitaires en Asie, pour apporter de l’eau aux familles, et à Los Angeles, dans le quartier très connu de Campton, pour la construction de maisons. Chaque soir, nous mangions notre fromage français ensemble, autour d’un bon bourguignon !

Mes jours à Las Vegas ne se sont pas réalisés à l’aide de Couchsurfing, puisque j’ai préféré opter pour un hôtel : Le Stratosphere 

A Saint-Louis, je n’ai pas utilisé Couchsurfing, encore une fois, mais ai séjourné au sein de la famille de John, un ami de la famille. Le Missouri ? Très différent de l’ouest américain ! Les paysages sont verts, peu vallonnés, très historiques avec de nombreux chemins de fers et de vieux villages. Là-bas, j’ai pu y découvrir…. la sauce bretzel au fromage et à la bière, un délice !

 

New York : Queens et Long Island

New York fut la dernière étape de mon voyage. Pour être franche, je n’avais vraiment plus d’argent sur moi. Heureusement pour moi, j’avais trouvé un AirBnB très peu cher à Astoria dans le Queens. Je dormais dans un minuscule chambre sans fenêtres dans une cave. Pas très sain, mais nécessaire pour pouvoir dormir. A partir de ce lieu, je pouvais rejoindre le métro et me rendre à Manhattan, que j’ai traversé de long en large…. à pieds ! Pas une fois j’ai utilisé le bus, le taxi au sein de Manhattan. J’ai du faire un bon nombre de kilomètres par jours, mais cela en valait le coup.

Pour boucler mon voyage, je suis partie pour Long Island, à l’est de New York. Via Couchsurfing, j’ai pu séjourner au sein d’une famille incroyable : Mickael et ses enfants, Ashley et Alex. Sans oublier leur beau chien. Lors de ce dernier voyage, j’ai vraiment eu l’impression de faire partie de la famille. Tout était simple : on mangeait nos pizzas ensemble, allions chercher des glaces puis partions à la plage avec les enfants et leurs amis. C’est également là-bas que nous avons fait le tour des Hamptons et découvert la maison de Gatsby !

Comme vous pouvez, je l’espère, le ressentir à travers cet article, Couchsurfing a pour moi été une source de bonheur, de richesse, de partage. J’ai pu vivre des moments incroyables avec des personnes aussi différentes les unes que les autres. Nous avons appris les uns des autres, partagé nos cultures, nos souvenirs, et les partageons encore aujourd’hui puisque nous restons toujours tous en contact via les réseaux sociaux. Couchsurfing fut ma plus belle expérience de voyage.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *