Phare de Gatteville : au rythme du calendrier

Phare de Gatteville - Normandie - Manche - nosescapades.com

365 marches, 52 fenêtres et 12 paliers, le phare de Gatteville, bâti en 1835 guide aujourd’hui encore les marins qui s’aventurent sur les côtes normandes.

Ce phare majestueux se situe à 40 minutes de Cherbourg, soit tout près de chez moi. Et pourtant, honte à moi, je n’y avais jamais mis les pieds jusqu’à cet été. Je dois vous avouer que mon coeur balance plutôt du côté de la Hague, paysages dans lesquels j’ai passé toute mon enfance. Cet été, pas de grand voyage, ni de départ à l’étranger, hormis un week-end londonien. J’ai donc opté pour la découverte de mon cher Cotentin. Mes week-ends sont habituellement rythmés par mon précieux pèlerinage dans la Hague. A vrai dire, je ne connaissais que très peu le Val de Saire. Je me rappelais seulement la côte qui y mène. C’est à bord de notre petite Clio bordeaux que nous sommes partis pour cette courte aventure, mais dépaysante tout de même.

Phare de Gatteville - Normandie - Manche - nosescapades.com

Après 40 minutes de route, parfois de longues lignes droites assommantes, cassées par de minuscules routes parsemées de virages pris à l’aveugle, nous voilà arrivés devant le phare. Mes premiers sentiments ? Beaucoup de vent, du soleil, quelques touristes, un air de vacances. Sur ma droite, des maisons normandes faites de pierre, comme je les aime, sur ma gauche, une mer bleue turquoise et des galets. A mes pieds, une herbe marine toute douce. Et oui, tous les sens sont importants, la vue ne suffit pas. Je prends mon sac à dos, un grand bol d’air marin, et nous marchons sur ce chemin de pierre menant au phare. Plus nous avançons, plus il apparaît comme majestueux, impressionnant; et plus je me rappelle à quel point nous sommes si petits et insignifiants. Et d’un autre côté, je me dis que des mains peut-être aussi petites que les miennes ont participé à l’édification de ce phare, le deuxième plus haut de France (75m de haut).

Après avoir pris un ticket (3€) dans le petit musée sur notre gauche, qui possède d’ailleurs de jolis objets, des maquettes et sculptures, nous nous dirigeons vers les premières marches. 365 marches de pierre nous attendent. 365 marches, je me dis que c’est peu. Après tout, nous avons grimpé les marches du Duomo de Florence, le Kawah Ijen. Et pourtant, j’appréhendais ce phare, si grand mais étroit. 50 marches, 100 marches, des fenêtres dans lesquelles je me glisse pour me reposer et admirer le vieux phare caché, 250 marches, je me dis que l’arrivée est pour bientôt, 300… mes cuisses brûlent.

Phare de Gatteville - Normandie - Manche - nosescapades.com

Phare de Gatteville - Normandie - Manche - nosescapades.com

Et nous voilà arrivés au sommet ! Nous passons dans un abris de métal, puis la mer apparaît. Nous ne sommes finalement pas au sommet. Une petite échelle nous mène encore plus haut. La vue est somptueuse. A droite, la terre, à gauche, la mer et son dégradé de bleus. J’aime voir à quel point nous sommes entourés d’eau ici. J’aime la mer, mais elle est si grande, si puissante qu’elle m’effraie un peu.

Nous redescendons, une porte de bois nous interpelle. Elle est fermée, mais une encoche nous permet de glisser notre téléphone pour prendre une photo. A l’intérieur, un bel escalier. La descente se fait avec beaucoup de facilité, je me sens récompensée, heureuse d’avoir grimpé ces marches.

Comme quoi, il ne suffit pas de partir loin pour voir de belles choses.

Phare de Gatteville - Normandie - Manche - nosescapades.com

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *